Bali, reine de l’outdoor

J’adore l’été. Les températures dans le Sud de la France, à Montpellier où je vis, permettent de profiter un maximum de l’extérieur durant toute cette saison.

Cette année, j’ai eu le bonheur de partir deux semaines sur l’île bénie des Dieux, Bali. Si tout comme moi vous aimez passer du temps en mode « outdoor« , vous trouverez cette destination vraiment magique. En effet, sur cette île jardin, il y a dans chacun des lieux (temples, maisons familiales, hôtels, bars et resto… ) une sorte de fusion entre l’extérieur et l’intérieur.

Voici donc mon Bali outdoor, entre jungle et volcans.

crédit photos : My urban sweetnesses

Namasté avec le Soft Evening flow yoga

Les cours de yoga de Kimberley de Radiantly alive commencent à 18 heures dans une structure traditionnelle balinaise entièrement ouverte, la shala. Après quelques étirements, on enchaîne les postures et au bout de quelques minutes face à la jungle tropicale, on se retrouve enveloppés par la lueur des bougies qui éclairent le lieu avec beaucoup de douceur. Les encens omni-présents sur l’île et le bruit de la rivière en contrebas accompagnent votre pratique. Lorsqu’arrive le moment de la relaxation, c’est juste magique !

crédit photos : Radiantly alive Ubud

Balinese chicken satay dans la cuisine de jardin d’une maison familiale 

8 heures du matin. La journée commence sur le marché en plein air d’Ubud, en face du Palais Royal. Acccompagnés du jeune Made, nous découvrons les produits locaux : papayes, durians, salaks, noix de coco, feuilles de citronniers, citrons verts, cardamone, curcuma. On y trouve également toutes les fleurs aux couleurs vives qui seront utilisées par les balinais pour leurs offrandes, les segehan. J’ai aimé voir les gestes lents et délicats des balinaises qui préparent ces offrandes confectionnées dans des petits paniers de feuilles de palmier.

Juste après le marché, nous nous dirigeons vers un compound (grande maison familiale), chez Teba Bali, pour un atelier food. Nous cuisinons huit plats dont la base est toujours composée de la « basic sauce », c’est-à-dire de nombreux épices et condiments typiques de la cuisine balinaise. Nous taillons les légumes pendant que Wayan prépare le barbecue avec des coques de noix de coco. A la fin de l’atelier, nous dégustons tout ce que nous avons cuisiné avec les produits frais du jardin potager. Cuisiner et déjeûner avec une vue paradisiaque sur les bananiers, les acacias, les bambous et … les singes c’est paradisiaque ! Je partage en bas de cet article une de mes recettes préférées. 

crédit photos : My urban sweetnesses

Une salle de bain outdoor, comme un salon de jardin

Lorsque nous avons sélectionné nos hébergements sur l’île, j’ai tout de suite repéré quelques villas avec une salle de bain extérieure. Prendre son bain rempli de pétales de roses odorantes fraîchement cueillies du jardin ou sa douche entourée par le parfum des frangipaniers reste pour moi une sensation inoubliable !

Les villas de Temuku Ubud Villas offrent toutes une salle de bain ouverte sur une nature luxuriante et une piscine privative. Bonheur !

crédit photos : My urban sweetnesses

Déjeûner en lisière des rizières

Très fréquent à Bali, les bars et restaurants offrent des terrasses ou jardins luxuriants où vous serez happés par la magie du lieu. Nombreux sont ceux où vous pourrez vous installer pour prendre un verre ou un repas autour de bassins de lotus ou bénéficier d’une vue à couper le souffle sur les rizières. Vous n’y verrez que du vert !

crédit photos : My urban sweetnesses

Un massage balinais dans un jardin luxuriant

Quoi de plus zen qu’un massage balinais dans un jardin ?

Associant la médecine ayurvédique et la médecine chinoise, il se déroule de la manière suivante : une première partie, constituée de pétrissages et de frictions destinées à tonifier et dynamiser le corps, puis une deuxième partie composée d’étirements qui permettent une réelle relaxation du corps. Très souvent, le massage se termine par un bain aux pétales de fleurs, ce moment est juste divin !

crédit photos : Temuku Villas Ubud

 De Bali, je garde bien sûr en mémoire les sourires des Balinais(e)s mais aussi l’esthétique à couper le souffle des lieux visités et la qualité de leur artisanat, les temples hindous, le parfum envoûtant des encens et les nombreux signes de spiritualité, les magnifiques plages de sable et leur sunset magique, les rizières, les couleurs très vives telles que le vert, couleur omni-présente avec la végétation foisonnante, la magie de cette île opère réellement sur tous les sens…

crédit photos : My urban sweetnesses

 Recette de la ‘Balinese chicken salad’ réalisée à l’atelier Food de Teba Bali :

 200 g poulet (grillé et émincé)
1 cuillère à soupe de coriandre en poudre
1 cuillère à café de curcuma, sel et poivre blanc
3 cuillères à soupe d’huile de coco pour le dressage
3 cuillères à soupe d’huile de coco ou d’huile d’olive
4 échalotes pelées et finement hâchées
2 gousses d’ail finement hâchées
1/2 cuillère à café de pâte de crevettes grillées
Le jus d’un citron vert
1 bâton de citronnelle finement hâché
1 piment rouge
1 gingembre hâché
Mélanger l’huile de coco avec toutes les épices et les condiments, ajouter ensuite du sel et le jus du citron vert, puis le poulet grillé émincé, bien mélanger et servir. Vous allez forcément vous régaler !

crédit photos : My urban sweetnesses

 

 

 

Ce contenu a été publié dans sweet hotel, sweet miam et glouglou, sweet' humeurs, sweet'art, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Bali, reine de l’outdoor

  1. LEROUX dit :

    Ahhhhh ! ravie de lire ce récit élogieux ! Bali laisse une trace indélébile même sur les grands voyageurs ! Merci pour ces images !

    • admin dit :

      Merci pour ce commentaire ! C’est toujours un plaisir de partager ces beaux moments ! On en a pris plein les mirettes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *