En mode Wild West avec les chapeaux Agave road hats

Est-ce parce qu’enfant j’ai regardé des centaines de western les jeudis après-midi avec mon grand frère ? En tout cas, l’univers du Far West avec ses ranchs, ses chevaux, ses saloons et ses cow boys m’a toujours fasciné. Bien plus que l’intrigue du film j’étais surtout captivée par les décors et le look de ses cow boys. J’adorais étudier leurs codes vestimentaires, leur jeans, leur chemise, leurs santiags, leur sac et leur ceinture en cuir. Et puis bien évidemment il y avait l’accessoire ultime, leur chapeau typique qui leur servait à se protéger contre les intempéries, le soleil, mais également à attiser le feu et faire des signaux au milieu des troupeaux de bétails. Au cinéma, ces fameux western hats ont donc largement été immortalisés.

A la rencontre de JonCha, un passionné

Du coup, bien évidemment les superbes chapeaux western de JonCha, les Agave road hats ont tout de suite retenu mon attention lorsque je les ai découverts sur Instagram. JonCha, c’est un passionné, comme tous les artisans dont je vous parle régulièrement ici sur le blog.

J’ai eu le plaisir de le rencontrer tout récemment chez lui dans un joli village gardois et de découvrir ainsi l’univers de ce chapelier français autodidacte.

JonCha m’accueille son beau western hat vissé sur la tête et me propose un thé au son de sa playlist, un mélange de world music, de musique psychédélique et d’électro.

crédit photos @stefanpinto

« Lors de mes roadtrips aux Etats Unis qui m’ont mené du Texas à la côte californienne, j’ai commencé à acheter et collectionner ces chapeaux si wild west ».

JonCha a utilisé ses chapeaux vintage achetés lors de ce roadtrip pour comprendre leur confection et a eu à coeur de se documenter pour en savoir plus. Après une dizaine d’années passées en Suède, il s’installe l’été 2020 dans le sud de la France et continue à se documenter sans cesse sur cet univers si fascinant du chapeau western. Il cherche le matériel nécessaire et crée un premier chapeau, puis un deuxième, pour sa compagne, pour son fils, ses amis…. Et puis de fil en aiguille, sa  marque Agave road hats est née, en octobre 2020. Agave road hats, c’est certainement la route qui le mène de l’Ouest américain au Sud de la France. En effet, dans le bassin méditerranéen on retrouve la même végétation qu’en Californie, comme les pins, les yuccas ou encore les agaves. 

Dans l’atelier Agave road hats

« Depuis la mise en forme jusqu’aux finitions avec le choix du ruban qui va venir apporter la touche finale à cet accessoire, chaque étape me donne à réfléchir et imaginer. Ce que j’aime dans la confection de chapeaux c’est le fait que les outils et le savoir-faire sont identiques à ceux qui existaient il y a des centaines d’années ». 

Je découvre l’outillage de JonCha, comme cet ancien écarteur de chapeaux en bois datant de 1936, impeccablement retapé par un de ses amis. Il a également de nombreux moules à chapeaux vintage. C’est fou ce que ces outils du temps passé sont beaux !

crédit photos @stefanpinto

Nous passons à la cuisine. Une grosse marmite contient de quoi les teindre. JonCha fait différents essais avec des teintures naturelles telles que le thé, le fer, des peaux d’avocat. En toute fin de procédé, il aime donner une patine à ses créations en les « faisant vieillir » afin de leur donner cet aspect qui lui plait tant et qui donne à ses chapeaux beaucoup de vie. La touche finale, qui apporte aussi du caractère, c’est le ruban en biais, il les choisit en tissu mat. 

« Il faut compter entre 4 et 10 jours pour réaliser un western hat de A à Z ».

Chacun de ses chapeaux est unique et fait en feutre de lapins sourcés en mode 100% éthique. Tous sont unisexes. Les modèles sont pour adultes mais peuvent également être commandés en taille enfants. Passionné de littérature, il a choisi de donner à chacun de ses chapeaux le nom d’une héroïne ou d’un héros de roman qu’il a lu et aimé.

crédit photos @stefanpinto

« Toute la partie créative représente pour moi un temps de méditation. »

Ses créations artisanales sont à découvrir sur son eshop mais il est aussi possible de faire une commande spéciale, tout ceci est à discuter avec lui. JonCha aime imaginer que le chapeau que vous allez choisir va accompagner votre vie, qui que vous soyez, et quel que soit l’endroit de la planète où vous vivez. Personnellement, j’ai très envie d’en commander un pour cet été. SI VOUS EN PORTEZ UN VOUS AUSSI DANS LES RUES DE MONTPELLIER, ET QU’ON SE CROISE, ON POURRA SE SALUER COMME CA ! 😉

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.