Mon sweet city guide à Saragosse

Le week-end dernier, j’ai fait une mini-valise pour me rendre à Saragosse en train avec la RENFE SNCF ! Me voilà en route pour mon troisième blogtrip en Espagne avec des copines blogueuses de Montpellier et du Sud de la France. Deux petites jours pour découvrir la ville, son atmosphère, ses monuments principaux… et ses tapas authentiques ! Adelante !

Basilique du Pilar – crédit photos : OT Spain

Zaragoza dont le nom vient du latin CaesarAugusta se classe au rang de 5ème ville d’Espagne par sa population. Cette capitale à la fois province de Saragosse et d’Aragon est évidemment très étendue, mais le coeur de ville est piétonnier ce qui est très pratique et rend sa visite agréable !  La proposition de l’Office de Tourisme était de poser nos valises à l’arrivée à notre hôtel idéalement situé pour profiter du centre historique à pied (hormis pour nous rendre au festival ASALTO dont je vous parlerai plus bas). 

Vous le savez quand je reviens de voyage, je vous livre ici mes impressions personnelles en mode lifestyle,  il vous sera facile si vous souhaitez découvrir cette belle ville espagnole, de trouver toutes les infos sur les différents monuments et lieux d’attraction de la ville en allant notamment sur le site de l’Office de Tourisme de Saragosse !

Alors voilà des propositions qui correspondent à deux de mes centres d’intérêt que je partage régulièrement sur ce blog ; l’une est gourmande, l’autre concerne l’art urbain.

Saragosse est gourmande

Les tapas de Las Armas – une recette typique à base d’agneau de lait d’Aragon – « La cultura es el arma del futuro » crédit photos : My urban sweetnesses

Dès le samedi soir, nous avons mangé des tapas dans le quartier du Tubo, un quartier particulièrement prisé pour ses tapas justement et son animation nocturne. Nous y avons découvert deux très chouettes adresses (on ne mange jamais trop de tapas)  Casalac, un restaurant fondé en 1825 par une famille d’origine française, c’est le plus ancien de Saragosse et l’un des plus anciens d’Espagne. Au rez-de-chaussée, vous pourrez choisir parmi une grande variété de tapas, le premier étage, lui, offre un choix de menus plus classiques et raffinés, c’est un des restaurants très apprécié des locaux. Nous avons fait un deuxième stop à las Bodegas Almau encore un lieu à la fois authentique et tellement chaleureux ! L’ambiance du quartier à la nuit tombée y est juste incroyable ! Notre dernier stop spécial tapas (jamais trop de tapas j’ai dit) nous a amené le dimanche midi dans le centre historique, au restaurant de l’espace culturel  Las Armas. Je décerne une mention spéciale aux taquitos de cernasco, à base d’agneau de lait d’Aragon, une des meilleures viandes d’agneau qui soit au monde. Un vrai régal ! 

Les délicieux fruits confits de la Pâtisserie Fantoba, calle Don Jaime 1 à Saragosse – crédit photos : My urban sweetnesses

J’ai appris aussi que Zaragoza est réputée pour sa tradition chocolatière. Grande amatrice de chocolat, c’est avec plaisir que je me suis livrée à une autre chouette expérience gastronomique grâce au Chocopass. Ce pass est délivré par l’Office de Tourisme. Il permet de déguster, parmi 21 établissements sélectionnés et pour la somme de 9 euros, 5 spécialités sucrées saragossaines. Une chouette façon de découvrir la ville autrement ! Nous avons donc fait un stop notamment à la pâtisserie Fantoba, une maison fondée en 1856, un lieu délicatement suranné, comme je les aime. On y trouve des Guirlaches (confiserie originaire d’Aragon à base d’amandes et de caramel) et nous y avons goûté leur spécialité à base de fruits confits enrobés de chocolats. Un doux délice ! 

 

Saragosse aime le Street Art

Vous le savez, à Montpellier, mais aussi lors de mes voyages, je m’intéresse au Street Art. Du coup, j’ai été ravie que ce blog trip nous mène au festival d’art urbain ASALTO qui se tient chaque année en septembre. En deux mots, ce festival clôt l’accueil de street artists internationaux temporairement installés cette année dans le quartier Oliver, à l’ouest de la ville.

Nous y avons vu notamment les oeuvres fabuleuses de Manolo Mesa. Ce jeune artiste barcelonais, diplômé des beaux-arts, délivre des messages de paix et d’espoir avec ses portraits sous la forme de graffitis XXL réalisés à la bombe aérosol. Udatxo est une jeune artiste licenciée des beaux arts de Bilbao et Paris, elle réalise elle aussi de superbes graffitis géants. J’aime beaucoup leurs portraits pris dans la scène urbaine qui ouvrent le dialogue avec leur environnement proche. Leurs créations répondent totalement à l’esprit de dialogue social entre les habitants et leur environnement quotidien voulu par ce festival. Et nous avons eu la chance de les voir sur leur lieu de création et d’échanger quelques minutes avec eux !

Street artist : Udatxo – Festival ASALTO 2018 quartier Oliver, Saragosse. crédit photos : My urban sweetnesses

Pour compléter cette partie « art urbain » de notre week-end, nous nous sommes rendues dans le quartier alternatif de Las Armas, on y découvre de grandes oeuvres picturales. Le festival ASALTO s’y était déroulé en 2017. Son Sunday Market est un véritable marché urbain où vous trouverez des stands de mode, déco, food, vinyls, musique, ateliers… et vermouth. A savoir que la hora del vermut (heure du vermouth) est un véritable art de vivre en Espagne, elle était à la base le moment où les espagnols prenaient un verre juste avant le déjeuner pour ouvrir leur appétit, à présent ce moment sacro-saint n’a plus vraiment d’heure officielle. Le vermut est un vin rouge, récemment redevenu tendance. Il est servi en mode solo avec des glaçons ou avec un peu d’eau gazeuse au siphon ! Economique on le retrouve dans tous les bars par ici !

Les « classiques » de la ville

Notre visite nous a mené à la place du Pilar où nous avons pu admirer, accompagnées d’un guide, la superbe Basilique Notre Dame du Pilier, la Bourse (Lonja), la Cathédrale Saint Sauveur (SEO) ainsi que le Palais de la Aljaferia. Tous ces monuments font partie des incontournables de la ville et se remarquent pour leurs beautés architecturales Renaissance, Baroque ou encore pour l’architecture mudéjare d’Aragon inscrite au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Je vous recommande la vue de La Basilique de nuit depuis le Pont de Pierre, elle est juste époustouflante ! Notre parcours nous a également mené au Musée Goya et au Musée Pablo Gargallo dont le palais et le patio valent à eux-seuls le détour. 

Cette visite est un projet développé avec la RENFE SNCF et l’Office de Tourisme de Saragosse que je remercie ici pour ce superbe week-end ! Vous trouverez ci-dessous l’itinéraire du train à grande vitesse qui relie les villes françaises aux villes expagnoles. Un bureau de l’OT Saragosse est installé dans la gare, pratique pour récupérer des infos dès votre arrivée !

J’ai prévu sur mon agenda une petite virée en novembre à Barcelone, décidément le blog est à l’heure espagnole cette année ! A très vite par ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.