Quelle saison pour les futurs mariés ? un entretien avec Romain Deligny, wedding planner et designer à Montpellier

Architecte d’intérieur et designer de formation, Romain Deligny est wedding planner et designer à Montpellier. Sa mission est la suivante : organiser et décorer un mariage sobre et authentique, dans le Sud de la France. Son univers est contemporain, simple, naturel et inspiré par la nature.

Nous avons fait cette interview à distance, entre une glace pistache yaourt caramel de chez Amorino et un apéro virtuel . Vous verrez qu’il y est question de dates et d’événements  dans un agenda pour le moins incertain…

Comment traverses-tu la crise sanitaire actuelle dans ton activité pro ?

Le domaine de l’événementiel et plus particulièrement le monde du mariage dans lequel j’exerce est réellement impacté par la situation. Mais notre métier nous apprend à anticiper, organiser, réorganiser, nous sommes normalement habitués à gérer les imprévus et mettre en place des plans B. Je pense surtout qu’il faut prendre les choses avec recul et ne pas se laisser submerger par l’ambiance morose de cette vague négative. Il faut relativiser et garder la tête froide pour trouver des solutions à nos clients et des alternatives les plus adéquates à l’ensemble de nos partenaires prestataires. La solution qui s’est trouvée le plus courante à été le report des dates des événements en fin de saison ou l’année prochaine. Malgré cela, je sais que certains de mes confrères auront aussi du mal à rebondir après cette période difficile, l’entraide et le soutien moral sont primordiaux, cela n’a pas de prix !

Quels sont tes « trucs et astuces » pour t’adapter à cette situation ?

Comme je te le disais plus haut, restons positifs, trouvons des alternatives de mode de vie, passons du temps à partager virtuellement des moments précieux avec les gens que l’on aime. J’ai aussi arrêté de vouloir être a tout prix productif dans cette période, que ce soit dans ma vie personnelle ou professionnelle, un certain lâcher prise sur la situation. Vivre plus librement, laisser ses humeurs parler et ses envies primaires prendre le dessus. Il me reste aussi le plaisir du sport, de la cuisine, et une grande passion en cette période pour les apéros – seul ou accompagné – ahaha

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.